Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/11/2010

UNE SOLIDE EXPERIENCE AU SERVICE DE MES CONCITOYENS

Conf de presse du 4 nov 10.JPGPourquoi m’être porté candidat aux élections cantonales de mars 2011 ?

Durant quarante-trois ans et demi, j’ai œuvré au sein du service public d’éducation. Simultanément, pendant de longues années, j’ai pris des responsabilités au sein de diverses associations. Enfin, inspecteur d’académie honoraire, j’ai à la fois eu envie et éprouvé la nécessité de poursuivre mon action au service de mes concitoyens dans un cadre électif.

C’est aujourd’hui le sens de ma candidature aux élections cantonales dans le 4ème canton de Nîmes.

Dans l’Education nationale, j’ai exercé plusieurs métiers, qui ont partagé ma vie professionnelle en trois grandes parties d’une durée équivalente : le métier d’enseignant, successivement instituteur puis professeur de lettres ; le métier de formateur, en ma qualité d’inspecteur de l’éducation nationale et de responsable d’un établissement de formation (école normale d’instituteurs) dans lequel j’ai aussi été chargé de cours ; le métier de haut fonctionnaire, inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’éducation nationale dans trois départements de configurations bien différentes (Hautes-Alpes, Deux-Sèvres, Gard).

Dans le champ associatif, j’ai occupé des postes divers dans des associations existantes, parfois fort anciennes. J’ai également contribué à la création d’une association culturelle dans la petite ville d’Ile de France où je résidais dans les années soixante-dix ; et j’ai implanté à Alès, en 2007, une antenne locale d’une association nationale, Réussir Aujourd’hui, pour accompagner des lycéens d’origine très modeste, voire défavorisée, vers des parcours d’excellence. Actuellement, j’assure la présidence de deux associations : l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public du Gard (8 établissements accueillant des enfants, adolescents ou adultes en grande difficulté ou en situation de handicap) et la section du Gard de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques.

Au plan électif, mes mandats se situent aux deux extrémités de mon parcours professionnel, en raison de la mobilité géographique qu’ont impliquée les responsabilités que j’ai exercées. Au début des années soixante-dix, j’ai été élu conseiller municipal de la commune de région parisienne où je demeurais ; réélu sur la même liste, j’ai dû quitter ma région d’origine après ma réussite au concours d’inspecteur de l’éducation nationale. En 2008, retraité, j’ai été élu sur la liste de l’actuelle majorité municipale ; et le Maire de Nîmes m’a confié la délégation d’adjoint à l’éducation et celle de président du conseil de quartier Garrigues Nord. Je suis aussi conseiller communautaire de la Communauté d’agglomération de Nîmes Métropole.

Ces expériences multiples et diversifiées, durant plus de quarante-cinq années, toutes missions confondues, m’ont permis :
- de construire et de développer de solides compétences, indispensables à l’exercice d’une responsabilité publique ;
- de structurer et d’approfondir des connaissances et des savoir-faire dans des domaines variés, nécessaires pour agir efficacement ;
- de nouer des relations et des partenariats forts, au bénéfice des usagers de l’institution, des associations ou de la collectivité que je représentais ou au sein desquelles je continue à œuvrer ;
- de mettre en acte des valeurs républicaines et humanistes que je me suis toujours employé à défendre et à promouvoir, une éthique fondée sur l’engagement, la loyauté, le respect de l’Autre et de la parole donnée, en lien avec ma culture personnelle et ma sensibilité politique de centriste.

Je veux continuer à AGIR AVEC VOUS, POUR VOUS.

17:40 Publié dans Edito | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cantonales, nîmes

Les commentaires sont fermés.