Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/01/2011

Emma ROUYRE et l'art du calligramme

IMG_1491.JPGEcolière de CM2 à l’école Charles Martel de Nîmes en 2009-2010 et déjà jeune poétesse pétrie d’indéniables qualités d’écriture, Emma ROUYRE a remporté le prix de langue française décerné par le jury national de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques (AMOPA).

En mars 2010, les élèves de la classe de Madame CARRIERE, directrice de l’école, et de Monsieur CANNICCIONI ont participé au concours annuel de langue française de l’AMOPA et ont produit des textes poétiques sur le thème proposé : « Qu’est-ce qui vous rend joyeux ? »

Sélectionné à l’échelle départementale – seules trois productions ont été retenues, conformément à l’une des règles du concours –, le calligramme réalisé par Emma, un texte en forme de visage, a été distingué par le jury national. Le calligramme, forme poétique rendue célèbre par Guillaume Apollinaire, renvoie, par son étymologie, à la beauté de l’écriture.

Aussi, vendredi 21 janvier 2011, à l’école Charles Martel, en présence de plusieurs personnalités, dont la représentante de l’Inspecteur d’académie, de quatre administrateurs de la section du Gard de l’AMOPA, d’une quinzaine de ses camarades et de ses parents, j’ai eu le plaisir de remettre à Emma, aujourd’hui collégienne, le prix national qui lui a été décerné pour l’originalité de la figure choisie et la particulière qualité de son écriture poétique, toute de simplicité et de finesse.

C’est avec beaucoup d’émotion que les participants à cette belle remise de prix ont écouté le discours d’Emma, qui a exprimé sa gratitude aux enseignants l’ayant accompagnée dans son parcours de réussite à l’école Charles Martel et a manifesté sa fierté pour son école.
Et c’est avec bonheur qu’adolescents et adultes présents ont écouté Emma lire son poème, reproduit en une dizaine d’exemplaires sur les murs de la salle.

Un moment inoubliable à revoir en vidéo… qui ne pouvait que nous rendre joyeux !


12:07 Publié dans Culture, Nîmes | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.